ABOUT (Fr)

14263963_10202160994783355_5394661127265523566_n
Bertrand Gauguet chemine dans une pratique impliquant sans hiérarchie le sonore et le musical : comme saxophoniste improvisateur, comme compositeur de musique électronique et comme collecteur de sons.
Il pratique l’improvisation depuis le début des années 2000 dans des contextes collectifs ou solo. Son approche au saxophone explore les techniques étendues, la multiphonie et la microphonie.
Il a été programmé dans de nombreux festivals de musiques nouvelles et expérimentales en France et à l’étranger (Europe, USA, Japon…). Collaborations avec John Tilbury, Robin Hayward, Eddie Prevost, Franz Hautzinger, Thomas Lehn, Xavier Charles, Sophie Agnel, Andrea Neumann, Pascal Battus, Eric La Casa, Michel Doneda, l’Insub Meta Orchestra, Seijiro Murayama, Tetuzi Akiyama, Toshimaru Nakamura, John Butcher, Axel Dörner, Isabelle Duthoit…
Compositeur de musique électronique, il multiplie les collaborations avec le cinéma, la danse et la radio. Il réalise l’album The Torn Map en 2013.
Ses intérêts se portent sur le musical et le non musical ; sur le son comme support de méditation ; sur le souffle ; sur les processus d’apprentissage liés au son et à la musique, sur les phénomènes sonores, sur les différents rapports que son et musique entretiennent avec l’espace, le corps et la mémoire.
Il a été pensionnaire de la villa Kujoyama à Kyôto en 2011. Il s’est initié au shakuhachi tout en étudiant le répertoire du Honkyoku auprès de Kurahashi Yoshio.
Sa discographie compte une dizaine d’albums édités par les labels Another Timbre, Monotype, Amor Fati, Herbal, Amor Fati, Creative Sources et Ear Training.